Un auteur-réalisateur engagé : Rachid Oujdi

Réalisateur engagé ?! - C'est un terme que j'ai souvent entendu lors des différentes projections débats de mon film documentaire "Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés". Suis-je un réalisateur engagé ? - Sincèrement, je n'en sais rien ! Je ne me positionne pas ainsi. Je me considère plutôt comme un citoyen français qui s'interroge sur le monde qui l'entoure. Je me rends compte que je vais plus souvent sur des sujets sociétaux, sur des dysfonctionnements qui provoquent des injustices qui, parfois, m'agacent. Et plutôt que de ne rien faire, de ne rien dire... Je m'engage à réaliser un film. Je prends le temps de le faire. Pas dans l'urgence... car souvent, je trouve que ça peut desservir le propos que l'on veut défendre. La problématique des Mineurs Isolés Étrangers m'interpelle. D'abord, parce qu'autour de moi, de nombreuses personnes travaillent avec ces jeunes ; dès leurs arrivées, pendant leurs prises en charges et après (pour ceux qui peuvent rester sur le territoire). Ensuite, parce que la notion d'exil me pose toujours question. Sans doute que celui de mes parents y est pour quelque chose. Sans doute ! Rachid Oujdi